Une des fonctionnalités d'Inkscape est la vectorisation d'une image bitmap en un élément chemin inséré dans votre dessin SVG. Ce didacticiel devrait vous aider à comprendre le fonctionnement de cet outil.

À l'heure actuelle, Inkscape utilise le moteur de vectorisation de bitmap Potrace (potrace.sourceforge.net) créé par Peter Selinger. Dans le futur, nous espérons permettre l'utilisation d'autres programmes/moteurs de vectorisation ; pour le moment, cependant, cet excellent outil est plus que suffisant pour nos besoins.

Gardez à l'esprit que le but de la vectorisation avec cet outil n'est pas de produire une duplication exacte de l'image originale, ni de produire un résultat finalisé. Aucun outil de vectorisation automatique ne peut produire cela. Vous obtiendrez un ensemble de courbes que vous pourrez utiliser comme ressources dans votre dessin.

Potrace interprète un bitmap en noir et blanc, et produit un ensemble de courbes. Nous avons trois types de filtres d'entrée pour Potrace, afin de convertir les images brutes en quelque chose que Potrace peut exploiter.

En général, plus il y a de pixels sombres dans l'image intermédiaire, plus la vectorisation générée par Potrace sera importante. Plus la vectorisation est importante, et plus le temps du processus sera grand et plus le chemin résultant sera important. Nous vous suggérons d'expérimenter cela avec des images intermédiaires plutôt claires, en les assombrissant autant que nécessaire afin d'obtenir les taille et complexité désirées pour le chemin résultant.

Pour utiliser l'outil de vectorisation, ouvrez ou importez une image, sélectionnez-la, et lancez la commande Chemin > Vectoriser le bitmap ou appuyez sur Maj+Alt+B.

An example image

Vous voyez trois options de filtrage disponibles :

Cette option utilise simplement la somme des composantes rouge, bleue et verte (ou la nuance de gris) d'un pixel pour déterminer s'il doit être considéré comme blanc ou noir. le seuil peut être réglé entre 0.0 (noir) et 1.0 (blanc). Plus ce seuil est grand, moins les pixels considérés comme « blancs » seront nombreux et plus l'image intermédiaire sera sombre.

An example image

Cette option utilise l'algorithme de détection des arrêtes énoncé par J. Canny, afin de trouver rapidement des isoclines de contraste similaire. Cela produit une image intermédiaire qui ressemble moins à l'image originale que le résultat d'un seuil de luminosité mais qui contient souvent des courbes qui seraient ignorées autrement. Le seuil à régler ici (de 0.0 à 1.0) ajuste le seuil de luminosité afin de déterminer si un pixel adjacent à une courbe de contraste doit être inclus dans le résultat. Le réglage permet d'ajuster l'obscurité ou l'épaisseur des arrêtes du résultat.

An example image

Le résultat de ce filtre produira une image intermédiaire très différente de celle produite avec les deux autres, mais pouvant être aussi très utile. Au lieu de chercher les isoclines de contraste ou de luminosité, il cherche les limites des changements de couleur, même à contraste ou luminosité constants. Le réglage ici, nombre de couleurs, permet de déterminer le nombre de couleurs que l'image intermédiaire devrait avoir si elle était en couleurs. Il exécute ensuite la détermination blanc/noir d'après l'indice pair ou impair des couleurs.

An example image

Vous devriez essayer ces trois filtres et observer les résultats différents qu'ils produisent pour différents types d'images. Pour une image donnée, il y en aura un qui donnera de meilleurs résultats que les autres.

Après la vectorisation, vous devriez essayer d'appliquer la commande Chemin > Simplifier (Ctrl+L) au chemin résultant, afin de diminuer le nombre de nœuds. Cela peut rendre l'édition du résultat de Potrace bien plus facile. Par exemple, voici un exemple typique de vectorisation du « Vieil homme jouant de la guitare » :

An example image

Notez le très grand nombre de nœuds du chemin. Après avoir appuyé sur Ctrl+L, voici un résultat typique :

An example image

La représentation est un peu plus approximative et grossière, mais le dessin est plus simple et plus facile à éditer. Gardez à l'esprit que ce que vous devez obtenir n'est pas un rendu exact de l'image mais un ensemble de courbes que vous pourrez utiliser dans votre dessin.