Follow us on:

Home

Inkscape tutorial: Formes

Ce didacticiel aborde les quatre outils de formes : rectangle, ellipse, étoile et spirale. Nous verrons des exemples montrant les possibilités des formes d'Inkscape et suggérerons quand et comment les utiliser.

Faites défiler la page avec Ctrl+flèche ou avec la souris (molette ou bouton du milieu). Pour les bases de la création, sélection ou transformation d'objets, voyez le didacticiel basique du menu Aide > Didacticiels.

Inkscape possède plusieurs outils de formes versatiles, chacun créant son propre type de forme. Une forme est un objet ayant un certain type de poignées déplaçables et des paramètres numériques permettant de modifier cette forme tout en conservant son type.

Par exemple, vous pouvez modifier le nombre de sommets d'une étoile, ou ses dimension, angle, arrondi etc. — mais une étoile reste une étoile. Une forme est donc "moins libre" qu'un chemin, mais souvent plus pratique et intéressante. Vous pouvez convertir une forme en chemin (Ctrl+Maj+C), mais pas l'inverse.

Les outils de formes sont : l'outil rectangle, l'outil ellipse, l'outil étoile et l'outil spirale. Nous allons d'abord voir comment ces outils fonctionnent de manière générale, puis nous explorerons les possibilités particulières de chacun d'entre eux.

Principes généraux

Une forme est créée sur le canevas par un cliquer-déplacer avec l'outil lui correspondant. Une fois la forme créée (et tant qu'elle est sélectionnée), elle affiche ses poignées (des marques en forme de diamant), de sorte que vous pouvez toujours la modifier en déplaçant ces poignées.

Les quatre types de formes affichent leurs poignées dans les quatre outils de forme, mais aussi dans l'outil nœud (F2). Lorsque vous faites passer le curseur de la souris au-dessus d'une poignée, la barre d'état affiche des messages vous indiquant ce que vous pouvez faire en lui cliquant dessus ou en la déplaçant en combinaison avec différents raccourcis.

De plus chaque outil de forme affiche ses paramètres dans la barre de contrôle d'outil (qui est affichée horizontalement au dessus du canevas). Elle comporte habituellement plusieurs champs numériques et un bouton de remise à zéro (retour aux valeurs par défaut) de ces champs. Quand une (ou des) formes de l'outil en cours d'utilisation est sélectionnée, modifier les valeurs de ces champs de la barre de contrôle permet de modifier la (ou les) forme sélectionnée.

Toute modification effectuée via la barre de contrôle est retenue afin d'être réappliquée à la prochaine forme que vous dessinerez avec cet outil. Par exemple, après avoir changé le nombre de sommets d'une étoile, les étoiles que vous créerez par la suite auront le même nombre de sommets. De plus, le simple fait de sélectionner une forme donnée envoie ses paramètres à la barre de contrôle d'outil et donc permet de définir les valeurs pour les formes de ce type que vous créerez après.

Lorsque vous utilisez un outil de forme, vous pouvez sélectionner un objet en cliquant dessus.Ctrl+ cliquer (sélectionner au sein d'un groupe) et Alt+cliquer (sélectionner dessous) fonctionne aussi comme dans le sélecteur. Esc permet de désélectionner.

Rectangles

Le rectangle est la forme la plus simple mais sans doute la plus courante en design et en illustration. Inkscape tente de rendre la création et la modification des rectangles aussi simple et efficace que possible.

Passez à l'outil Rectangle en appuyant sur F4 ou en cliquant sur son bouton dans la barre d'outils. Dessinez un nouveau rectangle à côté de celui-ci :

An example image

Puis, sans quitter l'outil rectangle, passez d'un rectangle à l'autre en cliquant dessus.

Raccourcis de dessin des rectangle :

Comme vous pouvez le voir, le rectangle sélectionné (le rectangle qui vient d'être créé est toujours sélectionné) affiche trois poignées dans trois de ses coins. En fait, il y a quatre poignées, mais deux d'entre elles (dans le coin supérieur droit) se chevauchent si le rectangle n'est pas arrondi. Ces deux-là sont les poignées d'arrondi; les deux autres (en haut à gauche, et en bas à droite) sont les poignées de redimensionnement.

Voyons les poignées d'arrondi d'abord. Saisissez l'une d'elles, et déplacez-la vers le bas. Les quatres coins du rectangle deviennent arrondis, et vous pouvez maintenant voir la deuxième poignée d'arrondi — qui est toujours au même emplacement dans le coin. Si vous voulez obtenir des coins arrondis circulairement, vous n'avez plus rien à faire. Si vous voulez des arrondis avec un rayon différent selon le côté, vous pouvez déplacer la deuxième poignée vers la gauche.

Ici, les deux premiers rectangles ont des coins arrondis circulairement et les deux autres des coins arrondis elliptiquement :

An example image

Toujours avec l'outil rectangle, cliquez sur ces rectangle pour les sélectionner et observez leurs poignées d'arrondi.

Souvent, le rayon et la forme des coins arrondis doivent garder les mêmes proportions au sein d'une composition, même si les dimensions des rectangles sont différentes (comme dans des diagrammes formés de boîtes arrondies de différentes tailles). Inkscape permet cela facilement. Passez à l'outil sélecteur; dans la barre de contrôle de cet outil, il y a un groupe de quatre boutons enfonçables, le second affichant deux coins arrondis concentriques. Ce bouton vous permet de déterminer si les rayons des coins arrondis doivent être mis à l'échelle ou non quand vous redimensionnez un rectangle.

Ici par exemple, le rectangle original rouge a été dupliqué et ses dimensions changées (augmentées et diminuées) plusieurs fois selon différentes proportions, le bouton "préserver l'échelle des arrondis" étant décoché :

An example image

Notez que la taille et la forme des coins arrondis restent les mêmes pour tous les rectangles, de sorte que les coins arrondis se superposent exactement en haut à droite de la figure. Tous les rectangles bleus en pointillés ont été obtenus après un redimensionnement de l'original dans le sélecteur, sans avoir réajusté les poignées d'arrondi.

Pour comparer, voici la même composition, mais créée cette fois-ci le bouton "préserver l'échelle des arrondis" étant coché :

An example image

Maintenant, les rectangles ont tous des coins arrondis différemment, et il n'y a plus aucune superposition en haut à droite (zommez pour le vérifier). Ce résultat (visible) est le même que celui que vous auriez obtenu en convertissant le rectangle original en chemin (Ctrl+Maj+C) puis en modifiant les dimensions de ce chemin.

Voici les raccourcis permettant de manipuler les poignées d'arrondi d'un rectangle :

Vous avez peut-être remarqué que la barre de contrôle de l'outil rectangle affiche deux champs pour les rayons horizontal (Rx) et vertical (Ry) d'arrondi pour le rectangle sélectionné , vous permettant ainsi de modifier précisément ces rayons dans l'unité de votre choix. Le bouton Pas d'arrondi fait simplement ce qu'il indique : il supprime l'arrondi des rectangles sélectionnés.

Un avantage important de ces contrôles est qu'ils peuvent affecter plusieurs rectangles en même temps. Par exemple, si vous voulez modifier tous les rectangles d'un calque, vous n'avez qu'à appuyer sur Ctrl+A (tout sélectionner) et définir les paramètres voulus dans la barre de contrôle. Si des objets autres que des rectangles sont sélectionnés, ils seront ignorés — seuls les formes rectangles seront modifiées.

Maintenant, observons les poignées de redimensionnement d'un rectangle. Vous vous demandez peut-être à quoi elles servent puisqu'il est possible de redimensionner un rectangle avec le sélecteur ?

Le problème avec le sélecteur est que pour lui, les notions d'horizontale et de verticale sont celles de la page. En revanche, les poignées de redimensionnement d'un rectangle agissent parallèlement à ses côtés, même si le rectangle a été tourné ou incliné. Par exemple, essayez de redimensionner ce rectangle d'abord avec le sélecteur puis avec ses poignées de redimensionnement dans l'outil rectangle :

An example image

Comme il y a deux poignées de redimensionnement, vous pouvez modifier les dimensions du rectangle selon n'importe quelle direction et même parallèlement à ses côtés. Le redimensionnement préserve les rayons d'arrondi des coins.

Voici les raccourcis permettant de manipuler les poignées de redimensionnement d'un rectangle :

Voici le même rectangle, entouré de lignes pointillées grises indiquant les directions dans lesquelles vous pouvez déplacer ses poignées de redimensionnement en appuyant sur Ctrl (essayez):

An example image

En inclinant et en tournant un rectangle, puis en le dupliquant et en modifiant ses dimensions avec ses poignées de redimensionnement, vous pouvez facilement créer des dessins en 3D :

An example image

Voici quelques exemples de plus de compositions avec des rectangles, incluant des coins arrondis et des dégradés de remplissage :

An example image

Ellipses

L'outil ellipse (F5) permet de créer des ellipses et des cercles, que vous pouvez transformer en camemberts ou en arcs. Les raccourcis sont les mêmes que ceux de l'outil rectangle :

Intéressons-nous aux poignées d'une ellipse. Sélectionnez l'ellipse suivante :

An example image

une fois de plus, vous ne voyez d'abord que trois poignées, mais en fait il y en a quatre. Celle de droite est en fait deux poignées qui se superposent et qui permettent "d'ouvrir" l'ellipse. En déplaçant la première de ces poignées, la deuxième devient visible; déplacer ces poignées vous permettent d'obtenir toute sorte d'arcs ou de camemberts (portions d'ellipse en forme de part de tarte) :

An example image

Pour obtenir un camembert (un arc avec ses deux rayons), déplacez la poignée vers l'extérieur de l'ellipse; pour obtenir un arc, déplacez-la vers l'intérieur. Ci-dessus, vous pouvez voir 4 camemberts à gauche et 3 arcs à droite. Notez que les arcs sont des formes ouvertes, c'est à dire que le contour court le long de l'ellipse mais ne relie pas les extrémités de l'arc. Ceci devient évident si vous supprimez le remplissage, ne gardant visible que le contour :

An example image

Voyez le groupe de camemberts ressemblant à un ventilateur sur la gauche. Le créer a été facile, en déplaçant les poignées par incréments d'angle avec la touche Ctrl. Voici les raccourcis des poignées arc/camembert :

L'incrément d'angle par défaut peut être modifié dans les préférences d'Inkscape (dans l'onglet Incréments).

Les deux autres poignées d'une ellipse sont utilisées pour la redimensionner autour de son centre. Les raccourcis qui y sont associés sont similaires à ceux des poignées d'arrondi d'un rectangle :

Et, tout comme les poignées de redimensionnement d'un rectangle, ces poignées permettent d'ajuster la largeur et la hauteur d'une ellipse dans son propre système de coordonnées. Ce qui signifie qu'une ellipse qui a été tournée ou inclinée peut facilement être redimensionnée parallèlement à ses axes. Essayez de modifier les dimensions de ces ellipses en utilisant leurs poignées de redimensionnement :

An example image

Etoiles

Les étoiles sont les formes les plus complexes et les plus intéressantes. Si vous voulez épater vos amis avec Inkscape, laissez-les s'amuser un peu avec l'outil étoile. Il est particulièrement amusant — ça devient presque une drogue !

L'outil étoile permet de créer deux types de formes similaires : des étoiles et des polygones. Une étoile a deux poignées dont les positions définissent la longueur et la forme de ses branches; un polygone n'a qu'une poignée qui permet en la déplaçant de redimensionner et tourner ce polygone :

An example image

Dans la barre de contrôle de l'outil étoile vient d'abord une boîte permettant de passer du mode étoile à polygone et inversement. Puis un champ numérique permet de définir le nombre de sommets d'une étoile ou d'un polygone. Ce paramètre n'est modifiable que depuis cette barre de contrôle, et peut varier de 3 (évidemment) à 1024, mais vous devriez éviter d'entrer un trop grand nombre (disons, plus de 200) si votre ordinateur n'est pas très puissant.

Quand vous dessinez une nouvelle étoile ou un nouveau polygone,

Par nature, une étoile est une des formes les plus intéressantes (bien qu'en pratique les polygones soient souvent plus utiles). Les deux poignées d'une étoile ont des fonctions légèrement différentes. La première poignée (lors de la création de l'étoile, elle se trouve sur une pointe, c'est à dire un coin convexe de l'étoile) permet d'allonger ou raccourcir les branches de l'étoile, mais si vous la tournez (relativement au centre de la forme), l'autre poignée accompagne cette rotation. Ceci implique que vous ne pouvez pas incliner les branches de l'étoile avec cette poignée.

Par contre, l'autre poignée (située initialement sur un coin concave entre deux pointes) est libre de se déplacer radialement et tangentiellement, sans affecter la poignée au bout d'une pointe (en fait cette poignée peut devenir à son tour la poignée de pointe si elle est déplacée plus loin du centre que l'autre poignée). Avec cette poignée, vous pouvez incliner les branches de l'étoile pour obtenir toutes sortes de cristaux, mandalas et flocons :

An example image

Si vous voulez juste obtenir une étoile simple, sans de telles dentelles, vous pouvez restreindre le comportement de cette poignée de façon à éviter toute inclinaison :

En complément utile des possibilités de déplacement des poignées sur le canevas, la barre de contrôle comprend un champ Ratio des rayons qui définit le rapport entre les distances séparant chacune des poignée du centre.

Les étoiles d'Inkscape ont deux astuces de plus dans leur sac. En géométrie, un polygone est une forme composée de segments de droites avec des coins anguleux. Dans le monde réel, un certain degré de courbure est parfois présent — et Inkscape peut gérer cela aussi. Cependant, arrondir une étoile ou un polygone est un peu différent d'arrondir un rectangle. Vous n'avez pas de poignée dédiée à cette operation, mais,

"Tangentiellement" signifie dans une direction perpendiculaire à celle d'un rayon. Si vous 'tournez' une poignée en sens anti-horaire, vous augmentez l'arrondi; en sens horaire, vous le diminuez (voyez plus loin ci-dessous pour des exemples d'arrondi négatif).

Voici une comparaison entre un carré arrondi (issu de l'outil rectangle) et un quadrilatère arrondi (issu de l'outil étoile) :

An example image

Comme vous pouvez le voir, alors qu'un rectangle arrondi a des côtés droits et des coins arrondis (circulairement ou elliptiquement), un polygone ou une étoile arrondi n'a aucun segment rectiligne; ses courbures varient régulièrement entre un maximum (dans les coins) et un miminum (entre deux coins). Inkscape opère ceci en ajoutant deux tangentes de Bézier colineaires à chaque nœud de la forme (vous pouvez les voir en convertissant la forme en chemin et en l'examinant avec l'outil nœud).

Le paramètre d'arrondi que vous pouvez ajuster dans la barre de contrôle est le rapport entre la longueur de ces tangentes et celle du côté adjacent de l'étoile/polygone. Ce paramètre peut être négatif, inversant ainsi la direction des tangentes. Des valeurs de 0.2 à 0.4 donnent une courbure 'normale' (assez courante); des valeurs plus importantes conduisent à des formes superbes, inextricables et totalement imprévisibles. Une étoile avec une grande valeur d'arrondi peut facilement dépasser les limites fixées habituellement par ses poignées. Voici quelques exemples, indiquant chacun sa valeur d'arrondi :

An example image

Si vous voulez que les pointes d'une étoile soient pointues et que les creux soient arrondis ou l'inverse, il suffit simplement de créer un offset (Ctrl+J) de cette étoile :

An example image

Maj+cliquer-déplacer les poignées d'une étoile dans Inkscape est une des plus merveilleuses activités connues de l'être humain. Mais on peut faire encore mieux.

Afin d'imiter encore mieux les formes du monde réel, Inkscape peut rendre aléatoires (c'est à dire déformer aléatoirement) ses étoiles et polygones. Un peu de hasard rend une étoile moins régulière, plus 'humaine', souvent amusante; un hasard plus important est une façon distrayante d'obtenir toute une variété de formes complètement imprédictibles. Une étoile arrondie garde des courbures douces quand elle est rendue aléatoire. Voici les raccourcis :

Lors de l'édition (avec les poignées) d'une étoile aléatoire, celle-ci 'tremblera' car chaque position précise de ses poignées correspond à une unique quantité de hasard. Donc, déplacer une poignée sans appuyer sur Alt réinitialise ce hasard en conservant son niveau, tandis que Alt+cliquer-déplacer préserve ce hasard mais ajuste son niveau. Voici des étoiles dont les paramètres sont identiques, mais chacune d'entre elle a vu sa quantité de hasard mise à jour en déplaçant très légèrement sa poignée (la quantité de hasard varie de 0.1 tout au long de la figure suivante) :

An example image

Et voici l'étoile du milieu de la figure ci-dessus, avec une quantité de hasard variant entre -0.2 et 0.2 :

An example image

Essayez de Alt+cliquer-déplacer une poignée de l'étoile du milieu de la figure ci-dessus et observez comment elle passe de la forme de celle de gauche à la forme de celle de droite — et même au delà.

Vous trouverez probablement vos propres applications aux étoiles aléatoires, j'avoue aimer particulièrement les éclaboussures en forme d'amibes et les grandes planètes irrégulières aux paysages fantastiques :

An example image

Spirales

Les spirales d'Inkscape sont des formes versatiles, et bien qu'elles ne soient pas aussi captivantes que les étoiles, elles sont parfois utiles. Une spirale, comme une étoile, est dessinée autour de son centre; lors de sa création tout comme lors de son édition,

Une fois créée, une spirale possède deux poignées, intérieure et extérieure. Les deux poignées peuvent être simplement déplacées pour enrouler ou dérouler (c'est à dire la prolonger, en modifiant le nombre de ses tours) la spirale. Voici les autres raccourcis :

Poignée extérieure :

Poignée intérieure :

La divergence d'une spirale est la mesure de la non-linéarité de ses enroulements. Quand la divergence vaut 1, la spirale est uniforme; inférieure à 1 (Alt+cliquer-déplacer vers le haut), la spirale devient plus dense à sa périphérie; supérieure à 1 (Alt+cliquer-déplacer vers le bas), la spirale est plus dense en son centre :

An example image

Le nombre maximum de tours d'une spirale est 1024.

Tout comme l'outil ellipse ne se limite pas aux ellipses, mais permet de créer des arcs (des lignes à la courbure constante), l'outil spirale permet de créer des lignes à la courbure variant régulièrement. Comparé à une courbe de Bézier, un arc de spirale est souvent plus pratique car vous pouvez l'allonger ou le racourcir en déplaçant une poignée le long de la courbe sans modifier sa forme. De plus, alors qu'une spirale est habituellement dessinée sans remplissage, vous pouvez en ajouter un et retirer le contour afin d'obtenir des effets intéressants.

An example image

Les spirales avec des contours en pointillés sont particulièrement intéressantes — elles combinent la concentration naturelle de la forme avec l'espacement régulier des pointillés pour fournir de superbes effets de moiré :

An example image

Conclusion

Les outils de formes d'Inkscape sont particulièrement puissants. Initiez-vous à leurs astuces à loisir — ce sera payant pour tout travail de design car, utiliser des formes au lieu de chemins rend la création d'un dessin vectoriel plus rapide et sa modification plus facile. Si vous avez des idées pour améliorer d'une façon quelconque les outils de formes, n'hésitez pas à contacter les développeurs.