Sommaire

Comment contribuer aux traductions

Fondé sur la communauté, orienté vers l'utilisateur

La traduction des documents liés à Inkscape est effectuée par des volontaires. La motivation pour ce travail peut aller du simple plaisir à la contribution permettant de découvrir Inkscape ainsi que les processus de traduction. Il est très important de ne pas oublier qu'Inkscape est un logiciel à code source ouvert, réalisé par une communauté pour des utilisateurs indépendants, ce qui implique que les développeurs et les contributeurs du logiciel sont généralement des utilisateurs. Cela implique également que le travail de traduction est orienté vers l'utilisation, avec une focalisation sur l'interface, la documentation d'usage et le site web.

Lignes directrices de la traduction du logiciel

Inscrivez-vous à la liste de diffusion des traducteurs d'Inkscape. Vous pourrez ainsi demander de l'aide sur des questions liées à des problèmes d'Inkscape aux autres traducteurs, aussi bien qu'aux mainteneurs.

Récupérez les fichiers de votre langue. Si vous souhaitez uniquement traduire les messages d'interface, vous pouvez obtenir les fichiers depuis l'interface web du dépôt Bazaar d'Inkscape. Vous pouvez également obtenir le dépôt complet, sans l'interface web (lisez la page Les dépôts d'Inkscape). Consultez la section Contenu traduisible pour savoir quels fichiers vous devez modifier pour traduire chaque partie d'Inkscape.

Soumettez le travail terminé au traqueur de patchs. Les traductions terminées doivent être envoyées au traqueur de patch et/ou à la liste de diffusion pour être intégrées à la branche de développement. Vous aurez besoin d'un compte Launchpad pour soumettre des patchs au traqueur d'Inkscape. Avant d'envoyer un fichier, pensez à vérifier que le(s) fichier(s) que vous soumettez ne contiennent pas d'erreur de syntaxe, ce qui interromprait le processus de construction. Envoyez un courriel à la liste de diffusion des traducteurs. Votre contribution sera relue/soumise aussi tôt que possible.

Bonnes pratiques

  • Le mieux pour une bonne traduction : traduisez de l'anglais vers votre langue maternelle.
  • Testez l'interface avant d'effectuer la traduction.
  • Plusieurs petites mises à jour sont plus efficaces qu'une seule grosse.
  • Si vous êtes un novice à Inkscape, ou à l'édition vectorielle, consulter la page des terminologies d'Inkscape peut être une bonne idée. C'est un travail en cours, mais il peut donner de bons points de repère pour le vocabulaire d'Inkscape.
  • Quelques bonnes explications du comportement d'Inkscape, utilisant également des terminologies de référence, peuvent être trouvées dans les livres et manuels.
  • Gardez toujours à l'esprit la consistance et la terminologie ; un style/vocabulaire simple, précis et explicite résultera en une traduction efficace et donc bonne.
  • N'hésitez pas à poser des questions aux autres (développeurs/traducteurs/utilisateurs) si vous ne comprenez pas un mot/une phrase ou si vous pensez qu'un texte original n'est pas bon (trop complexe, trop peu précis, etc.).

Microtypographie

Voici quelques points à noter pour obtenir une bonne microtypographie (typographie au niveau du mot ou du caractère) :

  • utilisez les bons guillemets (par ex. »foo« ou «foo» ou “foo”, selon vos règles locales) ;
  • utilisez les bons tirets (avec la quantité appropriée d'espace autour d'eux) — tiret cadratin (U+2014) : « — », tiret demi-cadratin (U+2013) : « – », moins (U+2212) : « − », trait d'union : « - » ;
  • utilisez l'espace insécable si c'est approprié (par ex. avant les symboles bipoints) — espace insécable (U+00A0) : « » ;
  • utilisez l'espace fine où c'est approprié (par ex. dans les nombres tous les trois chiffres, et avant les unités — en pratique, cette espace étant mal supportée, on utilise en fait une espace insécable standard) — espace fine insécable (U+202F) : « » ;
  • écrivez « 24×24 » et pas « 24x24 » ;
  • écrivez « 90° » et pas « 90 degrés » lorsque c'est approprié ;
  • utilisez le bon caractère Unicode pour « ... » : « … ». En allemand au moins, ces points de suspension sont précédés d'une espace ;
  • consultez http://www.cs.tut.fi/~jkorpela/chars/si.html pour obtenir des informations sur l'utilisation des unités du SI en Unicode ;
  • écrivez les nombres correctement — soit avec une virgule décimale soit un point décimal (consultez http://en.wikipedia.org/wiki/Decimal_separator#Dot_countries) ;
  • consultez http://translate.sourceforge.net/wiki/toolkit/pofilter.

Liens

  • http://de.wikipedia.org/wiki/Typografie (allemand)
  • Marion Neubauer: Feinheiten bei wissenschaftlichen Publikationen — Mikrotypographie-Regeln, Teil I (PDF, allemand)
  • Marion Neubauer: Feinheiten bei wissenschaftlichen Publikationen — Mikrotypographie-Regeln, Teil II (PDF, allemand)
  • Christoph Bier: typokurz — Einige wichtige typografische Regeln (PDF, allemand)
  • http://www.cs.tut.fi/~jkorpela/html/french.html (en anglais, pour le français)

Contenu traduisible

La travail de traduction couvre de nombreuses zones dans Inkscape, de l'interface utilisateur de l'application aux pages web et aux didacticiels. Ceci est un sommaire de toutes ces zones, ordonnées par priorité.

Ces tâches, loin d'être réservées aux hackeurs, peuvent être effectuées par tous les amateurs de logiciels, qu'ils aient un certain savoir technologique ou soient de simples utilisateurs lambdas. La condition principale est le désir de fournir le support d'Inkscape dans votre langue : la technologie qui vous permettra de le faire a été développée dans une approche simple, et implique principalement des fichiers texte et des applications utilisées pour vérifier sa syntaxe. Des applications de support existent pour rendre ces tâches plus faciles.

État en cours des traductions

Vous pouvez ci-dessous voir où est-ce que votre aide est nécessaire :

Interface utilisateur

Les fichiers PO contiennent les textes de l'interface utilisateur d'Inkscape (logiciel principal et extensions). Un fichier PO est un fichier texte qui contient le message anglais original et sa traduction. C'est pourquoi c'est évidemment la traduction qu'il faut effectuer en premier.

Consultez la page de traduction de l'interface pour des informations détaillées sur les fichiers PO.

Didacticiels

Comme vous le savez sûrement, Inkscape est fourni avec quelques didacticiels très sympas au format SVG. En les traduisant, vous permettrez à de nouveaux utilisateurs de maîtriser l'application, avec ses recoins et ses astuces. De votre côté, c'est également une bonne opportunité pour vous familiariser avec Inkscape.

Consultez la page de traduction de la documentation pour des informations détaillées sur la traduction des didacticiels.

Raccourcis du clavier et de la souris

Inkscape est fier de disposer de raccourcis clavier et souris pour pratiquement toutes ses fonctions. Ces raccourcis peuvent vous aider à augmenter votre productivité et votre efficacité au dessin. La carte des raccourcis par défaut est intégrée à l'interface (menu Aide) à côté des didacticiels, et est également disponible sur le site web.

Installateur pour Windows

Très important pour les utilisateurs, même si le processus d'installation d'Inkscape est plutôt simple, traduire l'installateur pour Windows permet de donner une bonne première impression aux utilisateurs potentiels d'Inkscape.

Consultez la page de traduction de l'interface pour des informations détaillées sur la traduction de l'installateur pour Windows.

Modèles

Le modèle par défaut du document d'Inkscape peut être régionalisé pour compléter la régionalisation. La taille du document par défaut et le nom du calque par défaut peuvent être régionalisés.

Consultez la page de traduction de l'interface pour des informations détaillées sur le modèle du document par défaut.

Pages de manuel

Les pages de manuel sont une documentation utilisateur standardisée, disponible depuis la ligne de commande. Sur les systèmes de type Unix, entrez man inkscape sur l'invite d'une fenêtre de commande.

Certaines distributions génèrent également une page de manuel navigable (au format HTML), accessible depuis un raccourci d'aide dédié.

La page de manuel d'Inkscape fournit des informations précises sur le logiciel, particulièrement concentrées sur les opérations qui ne requièrent pas l'interface graphique utilisateur (exemples : export en PNG depuis la ligne de commande, ou extraction d'un objet depuis un fichier SVG).

Consultez la page de traduction de la documentation pour des informations détaillées sur la traduction de la page de manuel.

Notes de publication

Traduire les notes de livraison aide l'« utilisateur normal » à obtenir beaucoup de détails sur les capacités d'Inkscape :

  • elles donnent une vue d'ensemble des possibilités du logiciel aux utilisateurs potentiels ;
  • elles peuvent être utilisées pour le commerce local (sites web locaux orientés logiciel libre/Linux/graphisme, articles dans les fanzines, e-magasines et même les magasines…).

Contactez la liste de diffusion des traducteurs pour des informations détaillées sur la traduction des notes de livraison.

Pages web et actualités

Pour savoir comment contribuer à la traduction ou la publication des actualités et des articles sur le site web, consultez notre page dédiée.