Rapporter les bogues

Veuillez rapporter tous les bogues que vous trouvez dans Inkscape au traqueur de bogues Launchpad pour Inkscape. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi rejoindre la liste de diffusion des développeurs d'Inkscape pour discuter du problème plus directement.

Les demandes de nouvelles fonctionnalités, ou les éléments souhaités peuvent aussi être soumis sur le système de traque des bogues. Bien que si vous êtes un nouvel utilisateur d'Inkscape, vous voudrez peut-être discuter de votre idée sur la liste de diffusion, ou sur d'autres forums, pour appréhender un peu la manière dont les développeurs l'intégreront dans leur vision d'Inkscape, avant d'envoyer votre rapport/requête.

Vos rapports de bogues sont vitaux pour faire d'Inkscape une application robuste et efficace. Il est recherché pour chaque livraison d'Inkscape qu'elle soit stable, sans plantages, et se comporte correctement. Les rapports de bogues des utilisateurs sont les premiers moyens d'assurer la qualité, puisque nous nous appuyons sur le principe Open Source « des yeux nombreux rendent les bogues superficiels ».

Si vous êtes un utilisateur débutant d'Inkscape, il peut être judicieux de soumettre le problème que vous avez sur un forum de style tableau de bulletin (liste sur cette page), ou dans la section Inkscape Answers , ou encore dans la liste de diffusion des utilisateurs d'Inkscape, pour vous assurer qu'il s'agit bien d'un bogue. Souvent, des utilisateurs plus expérimentés pourront vous dire s'il s'agit d'un problème connu, ou bien un véritable bogue. Si c'est un problème connu, vous pouvez consulter son rapport, et en apprendre plus sur lui (vous apprendrez éventuellement comment le contourner).

Si vous souhaitez vous impliquer davantage sur ce niveau du développement, vous pouvez vous inscrire sur Launchpad. Cela vous permettra par exemple de :

  • ajouter votre soutien aux bogues et demandes de fonctionnalité existants (ce qui les amène à être traités plus rapidement) en cliquant sur « Does this bug affect you? » ;
  • ajouter des Commentaires au rapport, par exemple : « cela survient ou ne survient pas sur mon système », « mon expérience est différente, ou quoi que ce soit », etc. ;
  • téléverser des captures d'écran ou des fichiers de test (ou d'autres fichiers demandés pas les développeurs, pour approfondir l'enquête) ;
  • rapporter de nouveaux bogues par vous-même.

En tant qu'auteur du rapport, vous n'êtes pas seulement la personne la plus désireuse de voir le bogue corrigé ; vous avez également quelques responsabilités :

  1. Lorsque vous vous apprêtez à signaler le bogue, commencez par le chercher, pour vous assurer qu'il n'a pas déjà été rapporté. Launchpad effectue automatiquement une recherche avec le titre de votre rapport. Mais il se peut que vous souhaitiez chercher une technologie similaire, surtout si vous êtes novice avec le côté développement d'Inkscape.
  2. Soumettez des informations complètes : version, plateforme (système d'exploitation), régionalisation (langue), étapes pour reproduire le bogue, et fichiers témoins et captures d'écrans si approprié.
  3. Si le problème est un plantage, il est important de soumettre sa trace. Pour obtenir une telle trace, utilisez GDB comme suit :
    gdb <chemin vers l'exécutable inkscape>
    (gdb) run [paramètres (facultatifs)]
    # Effectuez les actions qui font planter le programme
    (gdb) bt
    
    et envoyez la sortie.

    Si vous n'êtes pas très penché sur le développement, et que vous vous retrouvez à faire le premier rapport d'un bogue qui cause un plantage, « GDB » est le débogueur GNU. Avant que vous preniez la peine d'essayer de comprendre cela, assurez-vous dans les réponses à votre rapport que vous avez effectivement besoin de faire ça (car même si vous avez cherché sans trouver de rapport similaire, il peut toujours y en avoir un utilisant des terminologies auxquelles vous n'aviez pas pensé). Si vous êtes sous Windows, vous devrez utiliser MinGW, qui comporte la version Windows de GDB.

  4. Les utilisateurs de Windows peuvent facilement effectuer une « recherche dans le temps » en téléchargeant les paquets depuis le lien « Développement/Paquets compilés/Paquets Win32 » sur la page de téléchargement et en trouvant le premier paquet qui n'inclut pas le problème.
  5. N'oubliez pas le bogue une fois que vous l'avez soumis. Si un développeur prend à charge de le corriger, il peut vous demander des clarifications ou plus d'informations ou de fichiers. Et il peut falloir des semaines pour que vous obteniez réponse. À moins que vous vous désinscriviez, vous serez automatiquement notifié par courriel, lorsque quelque chose se produit par rapport au bogue que vous avez rapporté (donc si vous ne recevez pas de notifications, songez à vérifier votre dossier des indésirables). Et vous pouvez vous inscrire aux notifications pour n'importe quelle bogue qui vous intéresserait (même si vous ne l'avez pas rapporté vous-même).

Si le bogue que vous rapportez au traqueur n'est pas corrigé dans la livraison stable suivante, il peut y avoir plusieurs raisons. Même si vous avez fourni toutes les informations que vous le pouviez, il se peut que ce ne soit pas suffisant pour que les développeurs comprennent le problèmes et trouvent une solution. Ils peuvent avoir besoin d'indices ou d'informations supplémentaires, données par d'autres utilisateurs, sur différents systèmes, dans des circonstances différentes. Ou peut-être que le problème nécessite des recherches approfondies, ou est juste un mystère à l'heure actuelle. Ou peut-être qu'il y a des problèmes plus urgents que le vôtre. Certains problèmes peuvent être discutés ou débattus, ou une solution peut l'être, pendant des semaines, ou même des mois. Certains bogues ont été « dans les livres » pendant de nombreux moins, et certains même pendant plusieurs années.

Mais ne soyez pas pour autant découragé de rapporter des bogues, si vous en trouvez. Les bogues bien documentés ont de la valeur et sont utiles, mêmes s'ils ne peuvent pas être traités dans l'instant. Et votre intervention est bienvenue et encouragée, si vous êtes intéressé, et souhaitez aider.

Captures d'écran et prises de vue des problèmes

Il est très important de s'assurer que le rapport de bogue dispose des informations nécessaires, lorsque l'on s'occupe d'un problème graphique. Si vous pouvez joindre des captures d'écran, des fichiers SVG, et/ou de la vidéo ou des animations GIF, tout cela peut vraiment aider à expliquer le problème causé par le bogue au développeur.

Des captures d'écran peuvent être effectuées sur n'importe quel ordinateur, en utilisant la touche Impr Écran (qui le plus souvent copie le contenu de l'écran tout entier) et en collant la capture dans un programme d'édition d'images. Ou bien, de nos jours, la plupart des systèmes disposent d'un programme intégré de capture d'écran (ou d'une partie de l'écran). Par exemple, sur Windows 7, menu Démarrer > Tous les programmes > Outil de découpe. Si vous utilisez une distribution Linux moderne, cela devrait se trouver dans la catégorie Accessoires.

Pour faire des GIFs animés du problème, vous pouvez utiliser LiceCAP. Ce programme vous permet de capturer des séquences graphiques d'un problème sans devoir en faire une vidéo.